Vous aviez certainement déjà entendu parler du « VRP », le Vendeur Rural de Proximité. En effet, l’opportunité pour le Pays de s’associer à un groupe d’étudiantes en 2014 (formation BTSA DATR au lycée agricole d’Ahun) avait permis d’engager une expérimentation avec les gérants de 2 supérettes du territoire (Mainsat et Peyrat-la-Nonière).

Dans les 2 cas, il s’agissait d’envisager un positionnement ou parfois un repositionnement de l’activité en lien avec les circuits de proximité (une réponse par exemple aux difficultés logistiques). Ces 2 commerces ont ainsi expérimenté et entrepris de nouvelles façons de travailler avec des cantines et des producteurs locaux. Aujourd’hui, ils poursuivent ce travail et l’un des deux a souhaité aller plus loin dans la démarche, en s’associant à l’expérimentation « ligne de livraison yaourts ».

Par ailleurs, le test de « ligne de livraison de légumes » mis en place avec les écoles de Clugnat, Bétête, Nouzerines et Bussière-St-Georges (toujours en cours), a permis d’impliquer un nouveau commerce de proximité sur la commune de Clugnat. Être lieu de dépôt ou encore, proposer des produits locaux à sa clientèle, la gérante a aussi accepté de tester cette fonction de « VRP », en assurant le lien entre le producteur et les cuisiniers, un véritable service aussi bien pour les collectivités, cuisiniers ou encore producteurs.

Même si aujourd’hui, l’implication de ces commerces est récente et les partenariats avec les producteurs sont en cours de construction, ces initiatives permettent de  :

  • mieux communiquer sur les productions locales (identifier les supérettes impliquées et les produits locaux) [à poursuivre]
  • maintenir une économie locale en se diversifiant et créant ainsi de nouveaux flux (lieu de dépôt de paniers, produits touristiques…)
  • confirmer le rôle incontournable de ces commerces qui proposent de nouveaux services pour l’approvisionnement de la restauration collective : lieu de dépôt pour les producteurs (optimisation des déplacements, transport mutualisé), interface entre producteurs et cuisiniers-ères (prise de commandes, remontée des besoins ou des surplus côté offre…)

Enfin, l’ensemble de ces travaux avait aussi permis de réunir un petit groupe de gérants de commerce de proximité à l’échelle départementale, afin d’envisager des actions collectives comme par exemple, la mise en place d’une communication valorisant leur travail sur les circuits de proximité.

Retrouvez ci-dessous l’un de ces gérants interviewé à l’occasion d’un reportage de Télim TV.

http://www.telim.tv/videos/superette-vend-du-local-et-residence-dartistes-en-creuse